rencontre avec jan melka, artiste

Lignes, courbes et contours elliptiques – la jeune artiste franco-américaine Jan Melka les entremêle pour mieux tordre notre vision du corps. 

Lignes, courbes et contours elliptiques – la jeune artiste franco-américaine Jan Melka les entremêle pour mieux tordre la vision polissée, idéalisée que la société contemporaine nous offre du corps humain. Noir, précis sans jamais perdre de sa volupté, le trait de Jan retranscrit ses émotions les plus intimes et les plus éphémères. Du même coup, il révèle sa volonté de laisser parler le corps, les sursauts qui le traversent et le temps qui l'abîme. Du haut de ses 21 ans, Jan compose ses dessins avec la ferveur des maîtres d'hier et la liberté créatrice de sa génération – un contraste à l'image de ses ambitions graphiques, en noir et blanc. Elle revient avec nous sur ce qui l'inspire. 

1

J’ai l’envie espiègle de réaliser de grandes peintures pigmentées 

Les couleurs, ça me rend toute excitée donc je suis incapable de les maitriser. Du coup, je m’en passe et me concentre sur les traits. J’ai choisi le noir parce que c’est neutre et tellement riche à la fois. Les nuances de gris sont infinies, le peu de couleurs qu’elles donnent me font suffisamment d'effet. Si ma pratique était un film, ce serait un documentaire sur les animaux dans la jungle, un truc comme ça. Long et chiant. Comme un escargot, je prends mon temps, je ne fais aucun effort, c’est un travail complètement égoïste mais tout à fait honnête. Ça pourrait aussi être une scène de film, on y verrait un couple parental qui fait l’amour de façon automatique. Une routine, un passage obligé. Je dessine car c’est ma routine et mon passage obligé pour m’exprimer. En ce moment, je compose des oeuvres à partir d’une large matière que j’ai réalisée cet été pendant mon voyage aux États-Unis. Mon objectif est de créer sans cesse et de viser plus grand.

2

Mes traits se touchent et ma préoccupation première est d’habiller la page

Certaines personnes parlent de sensualité, de sexualité mais ce n’est pas ce que je tente de représenter. Ma préoccupation première est d’habiller la page, de réaliser le graphisme que j’ai en tête. Les lignes que je dessine sont une étude sur le trait. J’utilise par vagues le même outil, use le même papier et répète les mêmes formes. J’ai toujours en tête le format du support, celui qui va équilibrer le trait ou plutôt le trait qui va équilibrer la feuille vierge. C’est un plaisir total et c’est pour ça que la couleur est absente. J’utilise un matériel et des supports simples pour favoriser la spontanéité. Je veux me sentir libre et maître des outils. 

3

Je ne ressens pas le besoin d’écouter de la musique pour m’exciter le cerveau et créer

Pour moi, la musique et le dessin sont deux plaisirs différents. La musique est faite pour s’évader, sortir de soi – le dessin a le même effet sur moi. Quand je me sens bien avec certaines personnes, que je me sens légère, j’ai envie de dessiner pour profiter de ce moment.

4

Je représente des fantasmes momentanés, un idéal graphique

Je n’essaie pas d’intellectualiser mon dessin mais j’espère qu’il saisit et intrigue celui qui le voit car il en émane une grande sincérité. 

5

À travers mes traits je veux transmettre mon humeur journalière

C’est un journal intime, le moyen que j’ai choisi pour m’exprimer. J’écris trop mal et personne ne pourra en dire autant sur mes compositions parce que l’art est libre et j’ai mon vocabulaire. 

                                                                @JanMelka

Cette Semaine

dans l'intimité des femmes photographes

La réalisatrice de documentaires Chelsea McMullan a suivi Harley Weir pour capturer son processus créatif : face caméra, elle nous parle de ses inspirations, sa vision de la photographie et des femmes qui l'inspirent. 

Lire la suite

en coulisses avec lucy hardcastle

Découvrez la vidéo de la réalisatrice Liza Mandelup, Making Codes, qui revient sur la genèse du projet de l'artiste numérique et directrice créative Lucy Hardcastle : Matière Sacrée. Avec la productrice acclamée Fatima Al Qadiri, l'artiste Chris Lee et une poignée d'artistes numériques à suivre absolument. 

Lire la suite

en coulisses avec la réalisatrice eva michon

L'industrie du cinéma vue par les réalisatrices qui se battent pour la diversité. 

Lire la suite

making exhibitions: behind the scenes

Découvrez les coulisses de Making Exhibitions, un film réalisé par Christine Yuan, cinéaste originaire de Los Angeles. Commencez par Just A Second, une exposition digitale commissionnée par Rebecca Lamarche-Vadel et inspirée parCHANEL Nº5 L'EAU et retrouvez de prestigieux acteurs et collectifs du monde de l’art : BUFU, Rozsa Farkas, Fatos Ustek, Angelina Dreem ou encore Yana Peel.

 

Lire la suite

rebecca lamarche-vadel présente
just a second

Rebecca Lamarche-Vadel est commissaire d’exposition au Palais de Tokyo à Paris. Elle organise des expositions à grande échelle où elle mêle installations, danse, sculpture, photographie et poésie. Pour The Fifth Sense, elle a créé une exposition numérique s’inspirant du pouvoir transformateur du parfum Nº 5 L’EAU de CHANEL

Lire la suite

le son de l’underground – rencontre avec les pionnières de la scène dance de Beyrouth

Dans ce qui était jadis un monde dominé par les hommes, la scène électro de la ville est désormais envahie par les femmes. Et c'est une très bonne nouvelle. 

Lire la suite

harriet horton, artiste taxidermiste

Fascinée par le pouvoir de subversion de la pratique taxidermiste, Harriet Horton entend bien renverser les stéréotypes qui collent à cette pratique. 

Lire la suite

nozomi iijima présente
les cinq paradoxes

Nozomi lijima, danseuse originaire d'Osaka, s'est inspirée de la complexité de CHANEL N°5 L'EAU. Son projet 5 Paradoxes, réalisé avec The Fifth Sense, en retranscrit la modernité et la sophistication atemporelles. 

Lire la suite

l’artiste jung lee fait des œuvres d'art avec vos secrets les mieux gardés

Les installations aux néons de l'artiste coréenne dévoilent les pensées qu'on tait trop souvent. Nous l'avons rencontrée pour en savoir plus sur sa démarche et son parcours. 

Lire la suite
Chargement...