scent : un poème signé yrsa daley-ward

L'auteure et actrice laisse apparaître à travers ses lignes, une plume féminine, brute et sensuelle. 

Yrsa Daley-Ward est une auteure, poète, actrice, née dans le Lancashire. Adolescente, elle passait son temps à retranscrire ses pensées en mots et poétisait son quotidien banal. 200£ en poche et quelques années plus tard, Yrsa s’est retrouvée en Afrique du Sud sans trop savoir où elle mettait les pieds. Son charme naturel, son attitude et sa force l’ont hissée jusque sur le devant de la scène poétique locale. Trois ans plus tard, la voilà à la tête d’une nouvelle générations de poètes contemporaines dont l’approche brute, le souffle authentique et le verbe acéré inspirent la jeunesse du monde.

Aujourd’hui basée entre Los Angeles et Londres, Yrsa se sert de l’écriture pour dissiper le poids que pèsent ses émotions. Les partager sur une page blanche est une forme de révolte, de catharsis puissante. Ses poèmes en prose ont été depuis réunis dans un recueil, Bone, au sein duquel ses racines jamaïcaines et nigériennes se distillent, laissant apparaître une plume féminine et sensuelle. Elle y évoque les tumultes  qu’elle traverse, les crises et les chagrins qui la parcourent avec sincérité bien qu’on ressente aussi chez Yrsa un souffle d’optimisme, une brise de sérénité parfois. 

Écrit pour The Fifth Sense, le poème d’Yrsa, Scent, s’attache à retranscrire “Le souvenir dun amour déçu. Lodeur nous suit, elle nous consume, nous emprisonne."

Scent

In theory

I have written you out of my memory.

Still, the middle of my face

refuses to be told.


I’m undone. Perhaps it is the air in my head.

Three years. And I did too much work on our love.

Three years

and I can't undo the problem of your scent.


It is a horrid and complicated fact.

My fifth sense an ambush. I walk by the bakery, chip shop,

flower stall, shopping centre,

leather goods store


all the Mornings in Lancashire still smell like you.

Last week I was caught in a storm overseas.

When the rain smell drove me silly

all I could see were your eyes.


Now home, I light the stove. I cook new food these days

from recipe books. Now that you’re gone I can fry meat.

I buy a perfume I know you hate

and spread it on your side of the bed.


still


you greet me in waves I can not decipher.

Last night I smelled you in a dream.

It is a thumbprint now

but I can't forget the loss.


I dreamed you beautiful.

You are

nothing beautiful. But

three years

and I can’t clean you off my skin.

Cette Semaine

dans l'intimité des femmes photographes

La réalisatrice de documentaires Chelsea McMullan a suivi Harley Weir pour capturer son processus créatif : face caméra, elle nous parle de ses inspirations, sa vision de la photographie et des femmes qui l'inspirent. 

Lire la suite

en coulisses avec lucy hardcastle

Découvrez la vidéo de la réalisatrice Liza Mandelup, Making Codes, qui revient sur la genèse du projet de l'artiste numérique et directrice créative Lucy Hardcastle : Matière Sacrée. Avec la productrice acclamée Fatima Al Qadiri, l'artiste Chris Lee et une poignée d'artistes numériques à suivre absolument. 

Lire la suite

en coulisses avec la réalisatrice eva michon

L'industrie du cinéma vue par les réalisatrices qui se battent pour la diversité. 

Lire la suite

making exhibitions: behind the scenes

Découvrez les coulisses de Making Exhibitions, un film réalisé par Christine Yuan, cinéaste originaire de Los Angeles. Commencez par Just A Second, une exposition digitale commissionnée par Rebecca Lamarche-Vadel et inspirée parCHANEL Nº5 L'EAU et retrouvez de prestigieux acteurs et collectifs du monde de l’art : BUFU, Rozsa Farkas, Fatos Ustek, Angelina Dreem ou encore Yana Peel.

 

Lire la suite

rebecca lamarche-vadel présente
just a second

Rebecca Lamarche-Vadel est commissaire d’exposition au Palais de Tokyo à Paris. Elle organise des expositions à grande échelle où elle mêle installations, danse, sculpture, photographie et poésie. Pour The Fifth Sense, elle a créé une exposition numérique s’inspirant du pouvoir transformateur du parfum Nº 5 L’EAU de CHANEL

Lire la suite

le son de l’underground – rencontre avec les pionnières de la scène dance de Beyrouth

Dans ce qui était jadis un monde dominé par les hommes, la scène électro de la ville est désormais envahie par les femmes. Et c'est une très bonne nouvelle. 

Lire la suite

harriet horton, artiste taxidermiste

Fascinée par le pouvoir de subversion de la pratique taxidermiste, Harriet Horton entend bien renverser les stéréotypes qui collent à cette pratique. 

Lire la suite

nozomi iijima présente
les cinq paradoxes

Nozomi lijima, danseuse originaire d'Osaka, s'est inspirée de la complexité de CHANEL N°5 L'EAU. Son projet 5 Paradoxes, réalisé avec The Fifth Sense, en retranscrit la modernité et la sophistication atemporelles. 

Lire la suite

l’artiste jung lee fait des œuvres d'art avec vos secrets les mieux gardés

Les installations aux néons de l'artiste coréenne dévoilent les pensées qu'on tait trop souvent. Nous l'avons rencontrée pour en savoir plus sur sa démarche et son parcours. 

Lire la suite
Chargement...