une musicienne, cinq sens : ta-ha

À l’occasion de la sortie de son double EP, RayZ et SunrayZ, la Sailor Moon de notre génération nous invite à découvrir son système solaire.

Ta-Ha, jeune princesse du r’n’b français, n’a peur de rien ni de personne. Cette autodidacte à la voix hypnotique puise sa force dans les héroïnes qui peuplent l'univers des mangas et Disney. Ses ballades mélodiques flirtent avec l’âpreté du rap et la sensualité du r’n’b. Un univers aux multiples facettes que Ta-Ha s’est construit en voyageant de Bondy à Tokyo et de Tokyo à Londres, où elle réside actuellement. À l’occasion de la sortie de son double EP, RayZ et SunrayZ, la Sailor Moon de notre génération nous invite à découvrir son système solaire.

1

Je me suis toujours vue comme une guerrière

J'ai toujours tout fait seule et travaillé dur pour obtenir ce que je voulais. Les films Disney et les animés en général m'ont toujours appris à croire en mes rêves et à me battre jusqu'au dernier souffle sans jamais abandonner. Avec le temps j'ai appris que toutes ces choses n'étaient pas de la fantaisie mais qu'elles étaient réelles et qu'on les nommait "loi de l'attraction" ou "physique quantique".

2

J'aurais aimé inviter Nikola Tesla à ma table

On aurait discuté du fait de vivre dans un monde où nous sommes tous connectés à nos appareils mais de plus en plus détachés les uns des autres. À travers ma musique, je veux retranscrire l'idée que tout est connecté, qu'aucune action n'est dénuée d'impact. Que tout est possible et que l'on se doit d'être conscient et tolérant à l'égard des générations futures. Que l'amour est la chose la plus importante qui existe dans notre existence.

3

Certains films et certaines odeurs ont le pouvoir de me ramener en enfance

Quand je regarde Sailor Moon, je me revois dans le salon, bébé, à regarder la télé. D'autres films comme Le jardin Secret me rapellent mon enfance et ma chambre... Comme le parfum de ma maman. 

4

On dit souvent de ma musique qu'elle est planante et c'est sans doute mon état d'esprit lorsque je compose

Ma musique est un mélange de toutes les diverses sonorités que j'aime écouter et sur lesquelles je pose ma voix. En famille, on écoutait beaucoup de funk et de reggae. Chez mes tantes, mes cousines, partout où j'allais il y avait de la musique. Je me souviens avoir joué dans des comédies musicales comme Roméo et Juliette ou même d'avoir remporté la première place à la Nouvelle Star du centre aéré Edouard Vaillant à Bondy. 

5

Je suis tombée amoureuse au Japon et j’ai beaucoup appris sur moi en aimant

J'ai également travaillé avec des enfants et c'est une expérience qui m'a beaucoup apportée personnellement – même si je n'ai pas tellement progressé en japonais ! 

                                                               @Ta-Ha

Cette Semaine

dans l'intimité des femmes photographes

La réalisatrice de documentaires Chelsea McMullan a suivi Harley Weir pour capturer son processus créatif : face caméra, elle nous parle de ses inspirations, sa vision de la photographie et des femmes qui l'inspirent. 

Lire la suite

en coulisses avec lucy hardcastle

Découvrez la vidéo de la réalisatrice Liza Mandelup, Making Codes, qui revient sur la genèse du projet de l'artiste numérique et directrice créative Lucy Hardcastle : Matière Sacrée. Avec la productrice acclamée Fatima Al Qadiri, l'artiste Chris Lee et une poignée d'artistes numériques à suivre absolument. 

Lire la suite

en coulisses avec la réalisatrice eva michon

L'industrie du cinéma vue par les réalisatrices qui se battent pour la diversité. 

Lire la suite

making exhibitions: behind the scenes

Découvrez les coulisses de Making Exhibitions, un film réalisé par Christine Yuan, cinéaste originaire de Los Angeles. Commencez par Just A Second, une exposition digitale commissionnée par Rebecca Lamarche-Vadel et inspirée parCHANEL Nº5 L'EAU et retrouvez de prestigieux acteurs et collectifs du monde de l’art : BUFU, Rozsa Farkas, Fatos Ustek, Angelina Dreem ou encore Yana Peel.

 

Lire la suite

rebecca lamarche-vadel présente
just a second

Rebecca Lamarche-Vadel est commissaire d’exposition au Palais de Tokyo à Paris. Elle organise des expositions à grande échelle où elle mêle installations, danse, sculpture, photographie et poésie. Pour The Fifth Sense, elle a créé une exposition numérique s’inspirant du pouvoir transformateur du parfum Nº 5 L’EAU de CHANEL

Lire la suite

le son de l’underground – rencontre avec les pionnières de la scène dance de Beyrouth

Dans ce qui était jadis un monde dominé par les hommes, la scène électro de la ville est désormais envahie par les femmes. Et c'est une très bonne nouvelle. 

Lire la suite

harriet horton, artiste taxidermiste

Fascinée par le pouvoir de subversion de la pratique taxidermiste, Harriet Horton entend bien renverser les stéréotypes qui collent à cette pratique. 

Lire la suite

nozomi iijima présente
les cinq paradoxes

Nozomi lijima, danseuse originaire d'Osaka, s'est inspirée de la complexité de CHANEL N°5 L'EAU. Son projet 5 Paradoxes, réalisé avec The Fifth Sense, en retranscrit la modernité et la sophistication atemporelles. 

Lire la suite

l’artiste jung lee fait des œuvres d'art avec vos secrets les mieux gardés

Les installations aux néons de l'artiste coréenne dévoilent les pensées qu'on tait trop souvent. Nous l'avons rencontrée pour en savoir plus sur sa démarche et son parcours. 

Lire la suite
Chargement...