tgaf : un gang de filles, cinq sens

Le gang de filles le plus cool de la capitale revient en 5 points sur sa vision du monde, du bonheur et de la bonne musique. 

TGAFc'est une histoire de musique mais surtout d'amitié. C'est un gang de filles aux noms qui chantent et s'esclaffent – Miley Serious, OkLou, Carin Kelly et Dj Ouai. Ensemble, elles sont invincibles et mènent leur projet à l'unisson : une émission régulière sur Radio PIIAF qui crache des mélodies dopées au spleen de nos années collège. Du hip hop au r'n'b, de la pop à l'électro, TGAF mixe les influences et réunit ses inspirations les plus éclectiques. Pour toutes ces raisons et parce que TGAF a compris que l'union fait la force, on les a laissées parler de leur vision du monde, du bonheur et des odeurs qu'elles associent à leur musique – un mélange de barbe à papa, d'iode et d'Eau Jeune. 

1

Leur mot d'ordre est l'amitié

Dj Ouai : TGAF dans sa forme actuelle nous comble. On n’a pas vraiment d’autre projet que celui de partager des trucs cool et être contentes ... Chacune a sa vie en parallèle et on est fières de pouvoir s’occuper de TGAF comme d’un bébé en plus, les soucis en moins. Prendre soin de TGAF c’est réfléchir à nos émissions, essayer d’en améliorer la qualité et construire nos sélections avec passion.

Miley Serious : On ne s'est jamais dicté de leitmotiv. Nous savons juste que nous sommes fortes ensemble et que notre réussite se fondera sur notre respect mutuel et sur l'écoute de chacune. La douceur qui nous entoure et la compréhension qui s'est formée entre nous a été tellement naturelle qu'on sait d'où vient notre force sans se le dire. 

Carin Kelly : TGAF = These gyals are on Fiyah, c’est notre motto. 

2

Elles rêvent de réaliser la bande-son d'un documentaire sur le clubbing, un film de Sofia Coppola ou une série à l'ancienne

Oklou : Si on devait réaliser la bande-son d'un film, ce serait un mix qui accompagnerait un documentaire sur le clubbing dans nos villes natales. Il faut absolument qu’on fasse ça !
Carin Kelly : Moi j’avais également pensé à un documentaire, mais sur le clubbing... pas trop. Pourquoi pas un film de Sofia Coppola ?

Dj Ouai : je trouve que c’est une bonne idée le délire documentaire sur la ville natale, ça correspond bien à Carin et Oklou : elles viennent du même bled en même temps ! Sinon j’aurais bien vu la soundtrack pour une série à l’ancienne comme Melrose Place ou Beverley Hills. 

3

Elles puisent leur inspiration dans leur vécu, l'architecture et le monde virtuel

Oklou : On tire notre inspiration des heures prolongées d’écoutes sur internet, comme tout le monde aujourd’hui. Après l’inspiration de toute façon c’est un truc personnel, on a toutes des manières différentes de se sentir inspirée. C’est un truc de phases, une émotion, un ressenti et le monde réel joue un grand rôle là-dedans – encore plus que le virtuel.

Miley : De notre quotidien, notre vécu, nos environnements sociologiques, je m'inspire des images même si, au final, elle se transforment en mélodies.

Dj ouai : je suis un peu comme Miley. Pour moi la musique c’est quelque chose que je ressens beaucoup par l’image, celles que j’ai en tête. J’ai une formation d’architecte et parfois pour m’amuser j’essaie d’associer des sons à des espaces, des bâtiments ou des genres architecturaux, je kiffe faire ce genre de parallèles !

4

Leur dîner aux chandelles idéal réunirait Kylie Jenner, Justin Bieber et Rihanna

Oklou : Personnellement je choisirais Kylie Jenner. Ou sa mère. 

Miley : Je pense qu'on serait toutes très heureuses de passer un moment avec Justin baby Bieber.

Carin Kelly : (pardon Oklou mais Kylie Jenner n’est pas une artiste...) Ouais Justin je pense que ça irait à tout le monde.

Dj Ouai : Justin évidemment ! Même si je pense que je kifferais bien être en tête à tête avec Rihanna.

5

Leur univers musical sent bon le soleil, les connifères et la barbe à papa

Miley : si TGAF était un univers olfactif je pense que ça sentirait le propre. Une odeur pure. Et si je devais associer chacune d’entre nous à une odeur selon nos univers : Dj Ouai serait une odeur florale complètement à l'opposé de ce qu'elle joue – pour l'énergie qu'elle dégage, cette fraîcheur qu'elle a en elle. Carin Kelly, je dirais une odeur boisée, le santal, ce qu'elle joue passe du chaud au froid, des teintes qui réconfortent, du coup je lui décerne une senteur cocon. Pour Oklou, une odeur avec des touches citronnées ou de vétiver, une senteur pénétrante et singulière. Comme sa musique. Pour moi, Miley Serious, ce serait une odeur musquée.

Oklou : une odeur de plat asiatique avec du lait de coco et de la coriandre dedans !

Carin Kelly : je pense que je sentirais moins bon que les autres ! Je verrais une odeur végétale pour Dj Ouai, assez fraîche et vivifiante car ce qu’elle joue est éclatant et très rythmé; une odeur exotique pour Oklou parce qu’elle aime les tonalités chaudes que ce soit en termes de synthés ou de samples. Je décernerais une odeur sucrée à Miley, type “barbe à papa” parce que je ne peux pas m’empêcher d’imaginer la couleur rose quand je pense à elle. Ce qu’elle joue est vif et donne beaucoup d’énergie c’est surement pour ça que je pense au sucre.

Dj Ouai : Pour Lou, j’imagine une odeur de bois tropical, de plage, de monoï, de palmiers et l’iode d’une mer bleue turquoise à 25°C. Pour Miley, comme je connais son odeur je dirais l’ambre, mélangée à l’essence ! J’imagine les couleurs holographiques et le côté raw qu’elle kiffe. Pour Carin, c’est mitigé car elle a un côté années 2000 et léger avec son répertoire rnb, à l'image du Parfum Eau Jeune qu’on portait au collège. Mais d'un autre côté elle a quelque chose d’assez corsé qui me fait penser à un univers végétal, celui des bois et des sapins. TGAF, dans son ensemble, sentirait les tropiques, son climat changeant et toujours imprévisible, parfois orageux, parfois ensoleillé avec des ambiances sunsets un peu cheesy, près de la mer et des pins. 

Cette Semaine

dans l'intimité des femmes photographes

La réalisatrice de documentaires Chelsea McMullan a suivi Harley Weir pour capturer son processus créatif : face caméra, elle nous parle de ses inspirations, sa vision de la photographie et des femmes qui l'inspirent. 

Lire la suite

en coulisses avec lucy hardcastle

Découvrez la vidéo de la réalisatrice Liza Mandelup, Making Codes, qui revient sur la genèse du projet de l'artiste numérique et directrice créative Lucy Hardcastle : Matière Sacrée. Avec la productrice acclamée Fatima Al Qadiri, l'artiste Chris Lee et une poignée d'artistes numériques à suivre absolument. 

Lire la suite

en coulisses avec la réalisatrice eva michon

L'industrie du cinéma vue par les réalisatrices qui se battent pour la diversité. 

Lire la suite

making exhibitions: behind the scenes

Découvrez les coulisses de Making Exhibitions, un film réalisé par Christine Yuan, cinéaste originaire de Los Angeles. Commencez par Just A Second, une exposition digitale commissionnée par Rebecca Lamarche-Vadel et inspirée parCHANEL Nº5 L'EAU et retrouvez de prestigieux acteurs et collectifs du monde de l’art : BUFU, Rozsa Farkas, Fatos Ustek, Angelina Dreem ou encore Yana Peel.

 

Lire la suite

rebecca lamarche-vadel présente
just a second

Rebecca Lamarche-Vadel est commissaire d’exposition au Palais de Tokyo à Paris. Elle organise des expositions à grande échelle où elle mêle installations, danse, sculpture, photographie et poésie. Pour The Fifth Sense, elle a créé une exposition numérique s’inspirant du pouvoir transformateur du parfum Nº 5 L’EAU de CHANEL

Lire la suite

le son de l’underground – rencontre avec les pionnières de la scène dance de Beyrouth

Dans ce qui était jadis un monde dominé par les hommes, la scène électro de la ville est désormais envahie par les femmes. Et c'est une très bonne nouvelle. 

Lire la suite

harriet horton, artiste taxidermiste

Fascinée par le pouvoir de subversion de la pratique taxidermiste, Harriet Horton entend bien renverser les stéréotypes qui collent à cette pratique. 

Lire la suite

nozomi iijima présente
les cinq paradoxes

Nozomi lijima, danseuse originaire d'Osaka, s'est inspirée de la complexité de CHANEL N°5 L'EAU. Son projet 5 Paradoxes, réalisé avec The Fifth Sense, en retranscrit la modernité et la sophistication atemporelles. 

Lire la suite

l’artiste jung lee fait des œuvres d'art avec vos secrets les mieux gardés

Les installations aux néons de l'artiste coréenne dévoilent les pensées qu'on tait trop souvent. Nous l'avons rencontrée pour en savoir plus sur sa démarche et son parcours. 

Lire la suite
Chargement...